Relâchons la pression et kiffons!

Après un dur travail, il est temps de profiter et de se faire plaisir

Hello boys and girls 😀! Il est peut-être temps pour vous de relâcher la pression. De vous laissez aller, de vous faire plaisir. On veut tous faire de notre mieux chaque jour, pour nos proches et pour nous-mêmes. Mais parfois on met la barre très haute, « trop » haute même. On se met la pression volontairement pour atteindre nos objectifs rapidement, ce qui génère un peu de stress (on va pas se mentir 😊). C’est pourquoi nous DEVONS parfois dire « STOP » à tout ça, l’histoire d’un instant. Puis on reprendra les choses là où on les a laissé. Je suis entièrement d’accord avec celles et ceux qui disent que le progrès nous rend heureux. C’est clair que quand on se lance dans un projet, une relation, ou que l’on fait du sport c’est super d’avancer, d’aller chaque jour un peu plus loin. Ça nous remplit personnellement, on se sent fier.

 

Si tu veux être heureux, sors de ta zone de confort. La fierté après avoir fait quelque chose de difficile est le sentiment le plus gratifiant et le plus confortable qui puisse exister. 

 

Cependant, il est absolument indispensable pour que l’on continue dans cette voie, de savoir lâcher-prise. Eh oui! Notre corps, notre cerveau ont besoin de repos. Les petits plaisirs revitalisent et nous récompensent pour tous nos efforts fournis. Et c’est l’objet de l’article d’aujourd’hui les amis!

 

Dans cet article vous verrez pourquoi il est important de relâcher la pression et de se faire plaisir de temps en temps puis comment et quand lâcher-prise totalement sans se sentir coupable.

 

Allez c’est parti, on va voir tout ça ensemble en 5 mins.

⇒ Temps de lecture 5 minutes

 

 

 

 

 

Pourquoi il faut relâcher la pression

et se faire plaisir de temps en temps

 

 

 

  • On se met la pression pour atteindre notre objectif

Voir l’article :

L’importance de se fixer des objectifs dans la vie

 

La pression est bonne pour notre développement personnel. Il faut savoir la jauger toutefois. Car ne pas se mettre assez la pression dans l’optique d’atteindre notre but nous éloigne du succès ou du moins, le repousse à plus tard, voire « beaucoup » plus tard. Une trop grande pression peut nous rendre triste, aigri et même insociable et peut nous amener à la dépression car on ne souffle jamais, on est pris au piège par cette pression extrême!

Si on se met LA bonne dose de pression, alors on devient ultra productif et on met toutes les chances de notre côté. On peut vraiment apprécier cette pression en se fixant de petits challenges à chaque fois. On se prend au jeu au final, et on progresse plus vite et donc on est fier de soi et… Heureux. 

 

  • Se mettre la pression sans s’accorder de périodes de « récompenses » nous rendra malheureux

 

Chaque personne ayant du succès dans un domaine sait qu’il y a un temps pour travailler (progresser) et un temps pour fêter le succès obtenu (ou les petits progrès réalisés). Les plus grands sportifs par exemple travaillent dur toute l’année pour obtenir le titre tant convoité.

 

– Qu’est-ce que cela signifie ? 

Ça ne veut pas dire qu’ils travaillent toute l’année et se laissent aller juste quand ils ont gagné. Sinon imaginez s’ils ne gagnent pas dès la première fois mais plutôt qu’à la quatrième tentative. Ce fût le cas de Federer pour ROLAND GARROS où il avait perdu trois fois de suite en finale contre Nadal. Pensez-vous qu’il a été seulement heureux le jour où il a gagné???

Non! Il a continué à s’entraîner, à aller de l’avant malgré la défaite, il a progressé. Et pour enfin gagné, il a fêté chacun de ses petits succès jusqu’au titre en 2009. Chaque petit progrès nous rapproche de notre objectif final. C’est pourquoi nous devons nous arrêter quand le moment est venu pour célébrer la petite victoire qui fait son apparition.

Par exemple vous voulez perdre 10 kilos en 3 mois ( ce qui est largement faisable! ), éh bien célébrez votre premier kilo de perdu !!! ✌💪

Allez au cinéma un soir, manger un peu de pop corn (un PEU) avec votre copain ou votre copine. Le lendemain matin vous pourrez recentrer votre attention, votre pression sur l’objectif à atteindre. Mais il faut lâcher la pression car sinon on va vite se sentir à l’étroit. On aura l’impression de toujours se priver, de ne plus rien mériter et d’être irréprochable et donc parfait à chaque heure, chaque minute, chaque seconde de la journée. Laissez-vous allez quand vous venez d’obtenir une victoire 😉.

 

 

 

 

 

Comment et quand lâcher prise totalement

tout en étant fier de soi

 

 

 

L’importance du lâcher-prise

 

Comme on disait juste avant, il faut savoir se laisser aller. Car c’est une étape à ne pas négliger dans le processus d’accomplissement d’un objectif.

Faire retomber la pression est un besoin naturel. C’est un peu comme nos journées qui passent, on se lève le matin, on travaille toute la journée, on voit notre famille, on s’occupe de ses enfants et puis le soir, on s’endort. On bouge toute la journée MAIS le soir venu, on a besoin d’aller au lit sinon on ne tiendra pas ce rythme très longtemps.

Pour progresser dans notre vie, dans n’importe quel domaine que ce soit, nous avons besoin de lâcher prise. Sauf que lorsqu’on lâche prise on a ce sentiment de ne pas faire ce qui est bien, on se sent coupable un peu.

 

 

 

  • Comment évacuer la pression et se détendre tout en étant fier de soi, en se sentant serein

 

 

Tout est une question de timing! Si pour la pression qu’il faut se mettre pour avoir les meilleurs résultats dans nos projets il s’agit de savoir jauger. Pour se détendre et ne pas éprouver de sentiment de culpabilité, il s’agit de timing. 

Si, par exemple, vous travaillez dans un supermarché, que vous commencez tous les matins à 5h (c’est ce que je faisais à une certaine époque 😄!) et que demain matin vous recevez une grosse livraison à mettre en rayon, vous ne pouvez pas vous laisser aller la veille à regarder un film jusqu’à 23 h !!! Vous allez le regretter le lendemain et vous vous sentirez coupable. Plus on se sent coupable, plus notre confiance en nous baisse, et moins on s’apprécie. Sans parler du physique où demain il vous sera plus difficile de travailler. Vos muscles n’auront pas récupérés suffisamment et que vous éprouverez des douleurs, notamment dans les jambes en vous baissant puis en vous relevant. Ça fait mal ça!

 

 

Alors comment et quand se faire plaisir

et vraiment kiffer ce moment de détente???

 

 

Il faut bien choisir nos moments de détente. On a LA VIE que l’on a. Pour vraiment être heureux et en paix avec soi-même un jour ou l’autre il faudra accepter cette vie. On choisit notre vie. On choisit de vivre dans cette ville, d’aller travailler là, d’acheter cette voiture, d’être avec cet homme ou cette femme. Oui, nous sommes responsables du meilleur dans notre vie et aussi du pire ( pas toujours tout de même je l’avoue). Essayons d’aller de l’avant petit à petit en faisant de petits progrès jour après jour. Pour cela nous devons être conscient des choses, et pour être conscient et prendre du plaisir il est préférable et surtout nécessaire d’être positif.

 

Regardez cet article, il vous aidera à coup sûr et rapidement :

http://incarnelechangement.fr/etre-positif-premier-pas-vers-bonheur/

 

Alors si vous êtes en repos le mercredi et le dimanche par exemple, accordez-vous le mardi soir et le samedi soir pour vous détendre. Il y a un temps pour chaque chose.

 

 

Quand vous travaillez, vous travaillez

MAIS quand vous vous détendez, VOUS VOUS DÉTENDEZ!

 

Il est obligatoire de se faire plaisir après avoir bien travaillé. Même si vous n’avez pas atteint votre objectif de la journée, de la semaine, du mois, le principal c’est de se donner à fond comme ça vous ne vous sentirez pas coupables. Pourquoi se sentir coupable quand on donne le maximum ?! Si ça passe pas, ça passe pas. On n’y peut rien dans ce cas.

C’est à ce moment que vous devez relâcher la pression et vous détendre. Le travail a été fait. Quoiqu’il arrive vous avez fait de votre mieux. Nous ne sommes pas des robots, nous avons des sentiments, on ressent des émotions. Il faut se faire plaisir après un dur travail. 

C’est LE moment pour vous de vous faire plaisir sans vous sentir coupables! 👍✌

 

Allez! Vous pouvez partir le samedi après le travail à la campagne si vous habitez en ville et revenir le dimanche soir. Faîtes vous plaisir, profitez! Allez à la plage le dimanche avec votre famille si vous êtes aux bords de mer et coupez-vous de tout le reste. C’est bon, on s’en fout du reste, on doit décompresser. Puis on s’y remettra ensuite, pas de panique.

Récompensez-vous de vos efforts, n’attendez pas que les autres le fassent pour vous. Vous vous mettez beaucoup de pression toute la semaine, donc mettez la même dose de plaisir sur une journée, un instant. Lâchez-vous TOTALEMENT. Devenez fouuuuus 🤪😉 !!! 

 

 

Raph, Coach de vie (accompagne les gens sur un plan physique et psychologique)

 

 

 

About The Author

Raphaël

Bonjour je m'appelle Raphaël LUCAS, j’ai 25 ans. En ce qui me concerne les problèmes de santé ont occupé une grande place de mon enfance, mon adolescence et même jusqu’à mes 21 ans. Ces problèmes m’ont littéralement pourri la vie. Mon estime de moi-même et ma confiance en moi étaient catastrophiques. C’est à partir de 2004 que j’ai vraiment commencé à « visiter » les hôpitaux (Loire Atlantique,Indre et Loire, Finistère, Île de France) afin que l’on trouve d’où venait ces problèmes.On m’a d’abord diagnostiqué une rectocolite hémorragique (RCH), plus connue ous le nom de maladie de Crôhn, c’est une maladie qui touche le côlon. Par la suite on m’apprendra que j’ai une malformation des voies biliaires (en relation avec le foie). Je dois prendre des médicaments matin et soir « à vie ». S’en suit pleins d’autres problèmes que je vous épargnerai. Puis en 2013 mon médecin généraliste pense que je suis atteint de la maladie de Steinert (Maladie liée à une dégénérescence musculaire progressive). Du coup je réalise plusieurs tests et le diagnostic final indique que je ne suis pas atteint de cette maladie. Cette période très stressante de ma vie m’a beaucoup appris et après cette dernière peur je décide de prendre ma vie en mains au lieu de la subir. En Août 2014 je prend la décision de changer mes habitudes. Je mange beaucoup plus sainement et je lis à présent ( moi, l’élève qui téléchargeait les résumés de livres à lire à l’école ). Ces deux nouvelles habitudes ont changé ma vie. Je lisais des livres sur le bonheur, du style » Comment être heureux » ? J’apprenais tellement de choses ! Puis un beau jour j’ai eu la chance de tomber sur le livre Best Seller de Louise Hay » Transformez votre vie, une pensée positive peut changer votre vie « . Et c’est ce qu’il s’est passé, ma vie a été bouleversé. J’ai changé ma façon de voir les choses et mon comportement ainsi que mes habitudes ont changé. Aujourd’hui ma maladie a disparu. Je dors merveilleusement bien, j'ai réussi à trouver la fille qu'il me fallait car j'ai confiance en moi à présent et je me sens en super forme! Je suis beaucoup plus joyeux et reconnaissant pour la vie que j’ai. Et surtout je suis beaucoup plus sûr de moi et MOTIVE pour vivre MA vie. Pour y arriver j’ai simplement mis en pratique les conseils des spécialistes, des meilleurs dans leur domaine. En effet la meilleur façon d’atteindre ses objectifs est d’apprendre de celles et ceux qui sont déjà passés par là et qui ont réussis. MES PASSIONS sont: – le fonctionnement du corps humain et comment faire pour l’utiliser au maximum de ses possibilités. – le rôle de la psychologie dans nos relations, notre travail, notre santé, nos rêves …